Bannière
Elections administrateurs salariés Groupe THALES PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 11 Décembre 2010 19:49

1er tour des élections au niveau Groupe THALES le 9 novembre 2010

Inscrits

Votants

Blancs/nuls

Exprimés

CGC

SUPPer

CFDT

CGT

FO

CFTC

35230

18762

447

18315

4303

1419

6638

3066

1459

1430

 

53,3%

 

 

23,49%

7,75%

36,24%

16,74%

7,97%

7,81%

 

2nd tour des élections au niveau Groupe THALES du 7 décembre 2010

Inscrits

Votants

Blancs/nuls

Exprimés

CGC

SUPPer

CFDT

CGT

FO

CFTC

35069

18639

545

18094

3905

1360

6652

2964

1266

1323

 

56,7%

 

 

21,6%

7,57%

37,04%

16,50%

7,05%

7,37%


Commentaires de SUPPer :

Le deuxième tour sans surprise s'est traduit par l'élection des candidats CFDT dans les collèges Cadres et Autres Salariés.

Chaque liste s'était maintenue au second tour. Ce fut le cas de SUPPer. Le second tour malgré les difficultés climatiquesa permis à SUPPer de diffuser près de 20 000 tracts auprès des 38 000 salariés de THALES. Des sites où SUPPer n'existe pas ont été ainsi touchés : les sites de THALES Aliena Space de Cannes et Toulouse, les sites de THALES Under Water de Sophia Antipolis,de THALES Communication Cholet, de THALES Avionics Vendôme, Chatellerault, les sites de THALES Electron Device de Vélizy...

Ce tract était un outil pour aller à la rencontre des salariés et discuter des conditions d'une mobilisation nationale sur le Groupe en défense de l'emploi et des salaires.

"La coordination nationale SUPPer a décidé de maintenir ses listes dans toutes les élections Groupe et Filiales quel que soit le collège de façon à mieux se faire connaître, aller à la rencontre des salariés et débattre des perspectives à venir notamment sur les NAO et la politique salariale.
L'objectif n'est pas d'avoir seulement des élus prisonniers de Conseils d'Administration où se déclinent à tous les temps gestion financière et profitabilité sans possibilité pour les représentants des salariés de se faire entendre des grands actionnaires. Il s'agit surtout :
- D'analyser et de comprendre l'évolution du Groupe Thales où Cadres et Non cadres ont les mêmes intérêts,
- De permettre l'expression d'une sensibilité syndicale différente et de pouvoir se faire connaître auprès de tous les salariés du Groupe, dans une période où les revendications des salariés ne sont pas entendues et lorsque des coups sévères sont préparés contre l'emploi, les statuts et les salaires.
- De préparer les batailles à venir aussi bien sur le terrain de l'emploi face au projet Probasis et de la question salariale vu la proximité des prochaines réunions de Négociations Annuelles Obligatoires...""

A propos du résultats :

SUPPer fait à peu près plus de 7,5% des voix au niveau du Groupe. SUPPer recule peu au 2nd tour (pression vote utile ) et prend ainsi la 3ème place devant FO et la CFTC.

C'est l'affirmation d'un syndicalisme indépendant des directions, des appareils syndicaux et qui défend les revendications quelle que soit la couleur du gouvernement.